Huissier de justice devient Commissaire de Justice

Fini les Huissiers de Justice, bienvenue aux Commissaires de Justice

Au 1er juillet 2022, une nouvelle profession verra le jour, celle de COMMISSAIRE DE JUSTICE.

Cette nouvelle profession résulte de la fusion entre les professions d’Huissier de Justice et de Commissaire-priseur judiciaire. Elle est prévue par l’ordonnance du 02 juin 2016 prise en application de la loi du 06 août 2015 (dite loi Macron).
La profession d’Huissier de Justice existe depuis le moyen âge ; c’est l’une des plus anciennes professions existantes. L’image des Huissiers est souvent réductrice et caricaturée. Pourtant, l’Huissier de Justice est un professionnel qui a su s’adapter avec son temps. Nous réalisons des PV de constat sur internet, des PV de constat de SMS, … Les significations envers les banques sont totalement dématérialisées. De nombreux échanges avec les administrations publiques sont dématérialisés.

Avant la fusion, on comptait 3.146 Huissiers de Justice dont plus de 1.000 femmes. La moyenne d’âge de la profession est de 49 ans.
Les Huissiers de Justice, c’était :
– 8 milliards d’euros recouvrés,
– 9,5 millions d’actes signifiés,
– 5 millions de consultations juridiques
– 2 millions de procès-verbaux de constats dressés.

S’agissant des Commissaires-priseurs, en 2018, on en dénombrait 449, dont 24 % de femmes.

Les commissaires de justice effectueront les missions qui incombaient avant aux Huissiers de Justice et aux Commissaires-priseurs judiciaires.